Skip to main content

Une  petite minute culturelle … « entre la poire et le fromage » est une expression datant du XVI siècle.

Le fromage était alors servi après les fruits. L’expression désigne la fin du repas et par extension un moment agréable entre deux événements.

Le poirier n’est pas né d’hier. Il tient son origine du centre de L’Asie, la poire se consommait déjà crue, cuite ou séchée chez les romains. Elle devient populaire en  France grâce à  La Quintinie, le jardinier de Louis XIV.

Vous l’avez compris, les poires sont arrivées!

Dégustez ce fruit juteux qui regorge de vitamine C, de fibres et qui est une véritable source de minéraux.

Avec 85 % d’eau, la poire est un fruit désaltérant, qui contribue à la bonne hydratation de l’organisme.

Nous vous proposons dès aujourd’hui plusieurs variétés.

En premier lieu, la Conférence et la Louise Bonne sont des poires locales, elles nous viennent du GAEC des vergers de Barbieux à Chavagnières (69).

La Conférence  est une poire de forme allongée avec une peau épaisse verte-brune à jaune brune quand elle est à maturité. Sa chair est fondante, utilisable en pâtisserie ou crue, elle se conserve parfaitement.

La Louise Bonne identifiable  par sa peau verte est agrémentée d’une tâche rouge là où elle a pris le soleil. Sa chair est ferme et croquante. A consommer crue ou cuite (voire pochée).

Plus classiques, les autres poires comme la poire William et la Guyot.

La William est dotée d’une peau rouge ou verte avec une chair fine, juteuse et très parfumée.

La Guyot elle, est recouverte d’une peau jaune avec une chair tout aussi juteuse et fine. Elle doit se consommer rapidement.

Commenter