Consommer bio, c’est une philosophie du bon sens, pour le bien de notre planète, le nôtre et celui des générations futures…

 

 pourquoi consommer bio ?

Quand on achète un produit bio, on sait qu’il a été cultivé sans pesticides et transformé dans le respect de notre environnement, que sa qualité a été contrôlée, qu’il a contribué à créer des emplois, et que ceux qui l’ont travaillé l’ont fait avant tout par plaisir et amour de leur métier… Et si en plus ce produit est local et de saison, on sait que son transport et sa culture n’ont pas engendré de consommation d’énergie superflue.

Les cultures ou l’élevage « bio » adoptent un mode de production respectueux de l’environnement, de notre santé et des hommes qui nous entourent.

L’agriculture biologique est un mode de production à échelle humaine, respectueux de la biodiversité et fondé sur l’harmonie entre les sols et les cultures. Elle poursuit trois objectifs complémentaires :  préserver l’équilibre naturel de l’environnement,  assurer un revenu juste aux producteurs, maintenir la diversité et la vie des campagnes.
Son principe fondamental est de travailler AVEC la nature, en s’appuyant sur quelques idées clés :
le sol est un milieu vivant  
la biodiversité est source d’équilibre et de richesse
une ferme est un écosystème dans lequel l’homme est intégré.

Des méthodes alternatives sont ainsi employées, telles que la rotation des cultures, le désherbage manuel, le recyclage des matières organiques ou encore la lutte biologique.

Avec Biocoop, le bio va plus loin car il respecte le producteur d’ici ou de très loin, en veillant à ce qu’il bénéficie d’une juste rémunération. La démarche ENSEMBLE, c’est 700 produits issus de quatre filières : le lait, la viande, les céréales et protéagineux, les fruits et légumes.

La marque ENSEMBLE témoigne d’une volonté de changer le modèle agricole ! Elle a été lancée par Biocoop en 1999.

Toutes les grandes surfaces ne portent pas le même projet … .

 

 quelle règlementation pour quelles garanties ?

L’agriculture biologique respecte des règles strictes définies par un cahier des charges officiel. Sont réglementés : la conversion des exploitations, la production et l’élevage, la transformation, l’étiquetage et l’importation des produit, le système de contrôle, etc … A titre d’exemple, l’utilisation de produits chimiques de synthèse et d’OGM est interdite. Au minimum une fois par an, des contrôles d’organismes certificateurs agréés et indépendants garantissent le respect de ces règles. Pour en savoir plus, visitez le site de l’Agence Bio.

 

 les marques officielles de l’agriculture biologique

 Le logo AB français et le logo européen garantissent que le produit que vous avez acheté obéit à un cahier des charges précis, imposant notamment :
• des contrôles stricts et systématiques de la production à la transformation et à la distribution
• des prélèvements et analyses pour vérifier la non utilisation de produits interdits
• une certification par un organisme agréé compétent et indépendant.

Et bien sûr, les produits bio respectent la réglementation générale sur les produits agricoles et alimentaires.
La bio, c’est l’assurance d’un contrôle renforcé des produits à tous les niveaux.

logoeuropeenpantoneabEn 2000, la Commission Européenne a créé un logo unique  pour signaler les produits issus de l’agriculture biologique en Europe. Il permet de repérer d’un seul coup d’œil dans toute l’Europe tous les produits respectant les règles bio européennes. Depuis le 1er juillet 2010, il est obligatoire sur l’étiquetage de tous les produits alimentaires biologiques préemballés en Europe et remplacera progressivement le logo précédent (AB) qui était appliqué sans obligation sur les produits. Il témoigne de la mise en place d’un règlement commun aux Etats membres et garantit les aliments bio végétaux ou animaux. Pour les aliments composés, il certifie une teneur minimum de 95 % d’ingrédients respectant la réglementation bio européenne. D’autres labels spécialisés ou privés, parfois plus exigeants, ont également leur place dans nos rayons : Cosmebio, Bio Solidaire, Bio Equitable, Nature et Progrès, Demeter, … et bientôt Bio Cohérence.

 

 quelle différence dans votre assiette ?

Les méthodes de fabrication bio sont respectueuses des qualités nutritives des aliments, qui sont le plus proche possible de leur état naturel, le moins raffinés, désodorisés, édulcorés… L’agriculture bio redonne le goût des saveurs authentiques, comme celui des fruits cueillis à maturité. De plus, la bio lutte contre l’uniformité. Souvent, elle cultive des variétés de fruits et légumes oubliés, sélectionnés pour leurs goût et leurs valeurs nutritionnelles telles que les topinambours, panais, petit épeautre,etc…

Pour aller plus loin, lire l’article de la lettre de Corabio